Je me voyais déjà…

Rockeur en voix d’extinction, Chefdeville a mis sa guitare au clou. Rangé des voitures, il se fait son cinoche en écrivant des polars sous le nom de Dounovetz ( Serguei pour les intimes) avant d’échouer chez les intermittents du spectacle. Dans les coulisses de l’exploit, il colle les affiches des autres, passe la serpillière sur les plateaux mais reste confiant, dans sa catégorie, il est le meilleur. Le récit d’un artiste loser mais optimiste qui se voyait déjà…

Détails du livre

À propos de l'auteur

Chefdeville

Chefdeville est né à Ménilmontant et vit sous le soleil du Clapas. "L’Amour en super 8" est son dernier roman, après deux récits, "L’Atelier d’écriture" (2009) et "Je me voyais déjà…" (2012). Sous le nom de Dounovetz, il a publié plusieurs romans noirs dont "Moviola" (1994) et "Odyssée Odessa" (2012) aux éditions Le Dilettante.

Commentaires

Il n'y pas encore de commentaire pour ce livre.

Vous aimerez aussi