Un jour de septembre 2007, à Coulogne dans le Nord-Pas-de-Calais, les corps sans vie de quatre personnes, le père, la mère, le fils et la fille, ont été retrouvés pendus dans le salon du pavillon familial. Les raisons, comme l’enchaînement des faits, n’ont jamais été élucidés. Il était temps d’y remédier, Philippe Cohen--Grillet l’a fait, quitte à tout inventer. Quoi de mieux qu’un bon roman pour révéler nos existences comme un miroir dans lequel nous devrions nous reconnaître.

Détails du livre

Commentaires

Il n'y pas encore de commentaire pour ce livre.

Vous aimerez aussi