Large

On s'habitue aux fins du monde

La fin d’une histoire entre un homme et une femme qui ne s’aimaient pas et le début d’une histoire entre un homme et une femme qui ne veulent pas s’aimer. Élias, jeune et brillant producteur de cinéma, s’est très bien débrouillé pour ne pas avoir de vie : son métier harassant et sa femme alcoolique ne lui laissent pas une seconde pour exister. Il s’occupe des histoires des autres pour mener une vie sans histoires, et reste dans l’ombre. On ne sait rien de lui et il entretient le mythe de sa réussite. Puis un jour, l’édifice s’écroule à cause, ou grâce, à un ami. Tout ce qu’il croyait certain se délite, pour la première fois il ne contrôle plus tout, son univers tombe en morceaux, son masque se fendille. Il se tourne vers ses amis et comprend qu’il ne va pas mieux qu’eux. Il rencontre une femme qui elle aussi n’arrive pas à vivre. À tel point qu’elle tente de se suicider après chaque histoire d’amour. Ça n’arrange pas Élias, qui ne l’avait pas prévu mais il tombe amoureux de cette femme. Il n’aime pas ça, non décidément il n’aime pas, mais tout à coup Élias se met à exister.

Book details

Reviews

No reviews have been written for this book.

You will also like