Large

Le Peuple des berges

Du 8 octobre au 3 décembre 1956, semaine après semaine, l’hebdomadaire Qui ? Détective publie La vie secrète des clochards de Paris, neuf articles signés Robert Giraud, envoyé spécial au royaume de la cloche. Cette exploration de la Ville lumière côté ombre est aussi une chronique du petit peuple des rues, un hommage à ceux qui paient d’une incommensurable misère une liberté toute relative. Quand paraît cette pittoresque enquête – ainsi est-elle présentée au lecteur, son livre –, Le vin des rues, publié il y a tout juste un an, lui confère une réputation, pourtant non revendiquée, d’expert ès gens bizarres : tatoués, putes, clochards, mais aussi mythomanes, illuminés et excentriques. Ce sont les derniers représentants d’un Paris véritablement insolite. À la manière de leurs lointains ancêtres de la légendaire cour des Miracles. Est-il utile de le préciser, Bob travaille dans la finesse. Il ne s’intéresse pas au tout-venant. Non pas qu’il soit snob, mais il aime le particulier, l’histoire singulière dont il pourra régaler les copains. C’est son moteur, cette quête d’insolite, de fantastique social.

Book details

About the author

Robert Giraud

Robert Giraud est né à Limoges (Haute-Vienne) en 1921. Après s'être distingué dans la Résistance, il collabore, dès 1945, dans Franc-Tireur, Paris-Presse, France-Soir et Qui ? Détective, avant d'aborder la carrière de bouquiniste. Après avoir écrit Le Vin des rues, qui lui valu le prix Rabelais 1955, il devint chroniqueur attitré de L'Auvergnat de Paris, écrivant sur les innombrables bougnats alors tenus par des Auvergnats, des Limousins et des Aveyronnais. Plus parisien que nature, Robert Giraud, que l'on rencontrait surtout dans un bistrot à vins du pied de la butte Montmartre, Le Négociant, avait notamment écrit sur la langue des titis. Robert Giraud est décédé le 22 janvier 1997 à Paris, à l'âge de 76 ans.

Reviews

No reviews have been written for this book.

You will also like